December 15, 2017 Amelia Williams 0Comment

Les soins courants du cheval

Prendre soin d’un animal qui est à la charge d’un interlocuteur est une grande responsabilité. Cette prise en charge comprend de nombreux domaines, que ce soit pour le domaine de la nourriture, du foyer, de l’entretien, du toilettage ou des soins. C’est le cas pour tous les animaux ainsi que pour le cheval. En matière de soin pour chevaux, il existe actuellement de nombreux sites web dédiés à ce sujet.

Ce qu’il faut savoir au sujet des chevaux et de leurs soins

Pour commencer, un cheval est un animal herbivore. De ce fait, un soin pour chevaux englobe beaucoup de domaines, pas seulement celui de leurs alimentations, mais aussi de celui de leurs environnements et des gestes quotidiens à effectuer pour leurs bien-être. Étant un herbivore, à l’état sauvage, l’alimentation d’un cheval est faite exclusivement d’herbe. Mais en vrai, il y a des graminées, des plantes diverses ainsi que des légumineuses. Pour un cheval qui se trouve en écurie, son alimentation est à base de céréales. Cela comprend l’avoine, le maïs, ou encore l’orge. Il y a aussi des fourrages constitués de luzerne ou de foin, et enfin de la paille. Comme il passe plus ‘d’une dizaine d’heures par jour à manger, l’alimentation du cheval est importante et de ce fait, ces besoins nutritionnels sont en rapport avec sa race, sa taille, sa température extérieure, son sexe, ses activités physiques et à son état physiologie. Tout cela pour dire que la vérification de l’état de santé d’un cheval se fait au quotidien. Que l’interlocuteur se rassure, il s’agit d’une routine simple, mais néanmoins journalière. De plus, les habitudes et les caractères diffèrent selon le cheval, une fois ces derniers connus, l’interlocuteur pourra déceler en quelques instants une possible anomalie en ce qui concerne le cheval.

Les soins quotidiens donnés aux chevaux

Il existe de nombreux soins quotidiens qui sont donnés aux chevaux. En matière de soin pour chevaux, il  a notamment le pansage pour commencer. Il s’agit d’une manipulation pour les chevaux qui dure en général dans les 15 à 20 minutes. Cette manipulation s’effectue pour enlever de la peau du cheval, de ses poils et de son crin la poussière, la sueur, la sueur qui a séché entre temps, les souillures de crottins, des déchets d’aliments et même parfois les poils d’hiver. Le pansage fait également office de massage des régions sous-cutanées du cheval. Par ailleurs, il faut savoir que le pansage permet une meilleure circulation sanguine et aide à prévenir l’apparition des maladies de peau qui peuvent affecter un cheval. Il y a également comme soin journalier pour le cheval, le curage des pieds. Ce dernier permet entre autres de constater s’il y a ou non des crevasses ou d’atteinte dans la région des pâturons. C’est aussi un excellent moyen de découvrir s’il y a pourriture de fourchette. Dans les cas où le cheval porte des fers, il faut vérifier que ces derniers sont encore en place sans oublier les clous. Pour ce qui est des yeux du cheval, il faut savoir que même si ces derniers n’entrent pas dans le cadre des soins courants, il est possible que le cheval soit atteint de conjonctivite, d’une kératite ou un ulcère de la cornée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *