June 12, 2018 Amelia Williams 0Comment

Les vétérinaires diagnostiquent et traitent les animaux à l’aide de connaissances scientifiques et médicales, de compétences pratiques et de divers outils et équipements. Ce qui compte le plus pour eux, c’est le bien-être des animaux et la protection de la santé publique, en particulier là où les maladies animales peuvent être transmises des animaux à l’homme. Le contact avec le propriétaire de chaque animal est très important, tout d’abord pour parler des symptômes ou du comportement de l’animal. Le vétérinaire devra également consulter les propriétaires et donner des conseils sur les traitements nécessaires. Pour diagnostiquer la maladie, les vétérinaires peuvent utiliser plusieurs techniques, y compris les examens physiques, les résultats des tests par exemple, les échantillons de sang et d’urine, les radiographies et les échographies.

Une fois le diagnostic posé, le vétérinaire doit choisir le traitement. Il peut s’agir, par exemple, du nettoyage du pansement des plaies, d’une intervention chirurgicale ou d’une ordonnance de médicaments. Pour opérer les animaux, les vétérinaires utilisent leurs compétences manuelles, leurs outils chirurgicaux et leur connaissance de l’anesthésie. Outre le traitement pratique, une partie importante du travail consiste à conseiller les propriétaires et à les guider sur la meilleure façon de prendre soin de leurs animaux. Il s’agit notamment de donner des conseils spécifiques sur le traitement, par exemple, les médicaments et la manière de soigner un animal après une opération. Le conseil est également important pour aider à prévenir les maladies. Par exemple, les vétérinaires discutent en détail avec les propriétaires sur des questions telles que la nutrition et l’exercice. Une autre partie importante de la médecine préventive est la vaccination. Cela permet de garder les animaux en bonne santé et de prévenir la propagation des maladies animales à l’homme.

L’alimentation est un élément fondamental de la vie de chacun, même de notre chien. Un apport calorique correct et un repas équilibré sont le secret pour le faire vivre longtemps et être en bonne santé. Il est donc important de veiller non seulement à la qualité des aliments pour chien, mais aussi à sa quantité. En moyenne, un chien adulte de taille moyenne devrait manger environ quelques dizaines de grammes de nourriture humide par kilo de son poids, par jour. En ce qui concerne les croquettes pour chiens, la quantité change parce qu’il s’agit d’un aliment beaucoup plus concentré. La bonne ration est d’environ dix grammes par kilo de poids du chien.

La quantité recommandée d’aliments pour chien, cependant, peut changer considérablement lorsqu’il s’agit de nourrir un chien plus âgé, une chienne enceinte ou allaitante, un chiot, ou lorsqu’il s’agit de métabolismes particulièrement lents ou rapides. Pour connaître le métabolisme de notre chien, il suffit de le regarder : si, malgré des doses correctes, notre animal devient gras ou amaigri, cela signifie que la quantité idéale de nourriture doit être reformulée. Par mesure de sécurité, on peut demander l’avis de notre vétérinaire dans de tels cas. Il existe des gammes d’aliments pour chiens conçues pour tous les âges, toutes les tailles et tous les styles de vie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *